Rechercher une bière dans le Guide des Bières (Exemple : Desperados, Leffe, Heineken, Duff, Pelforth...)

Bière Bacchus kriekenbier

Photo bière

La Bire Bacchus kriekenbier est une bire de type lambic fermentation basse, conue par le brasseur Van Honsebrouck (Belgique).

Bire de couleur rouge, avec une mousse lgrement rose et crmeuse.Elle degage une odeur peu houblonne avec senteurs fruites de cerises lgrement caramlises. Got faiblement amer avec des notes sucres et lgrement acidules suivies d'une astringence moyenne en fin de bouche.



Le lambic (lambiek ou encore lambik en nerlandais) est une bire de fermentation spontane, en principe exclusivement produite dans la valle de la Senne (Bruxelles), dans le Pajottenland. C'est une bire acide, sans ptillant ni mousse, et titrant environ 5 d'alcool. Elle est consomme telle quelle et sert aussi de base pour la production du faro, de la gueuze et de la kriek.
L'origine du mot Lambic provient du mot alambic. Localement, on produit du genivre par distillation du grain dans les alambics. En raison de la ressemblance entre les alambics et les cuves de brassage on parlait de bire d'alambic. Cest la mthode actuellement la plus rpandue. Elle est ralise pendant 7 10 jours 5-10C. Comme son nom lindique, la levure reste en bas de la cuve. C'est ce qui la distingue de la fermentation haute.

Elle ncessite l'ajout dans le mot de levure basse , qui contribue la couleur gnralement blonde, au got de houblon et de malt. Elles sont en moyenne moins fruites et moins alcoolises que les bires de fermentation haute, mais plus charges en gaz carbonique. Elles se consomment fraches, gnralement entre 4 et 7 degrs.

Ce procd a lavantage de protger la bire contre les bactries et les champignons. Par consquent, sa dure de vie de conservation est plus longue que la technique prsente ci-dessus. En revanche, les levures basses produisent moins d'alcool.

Note: La fermentation est une des tapes de la fabrication de la bire. Cette tape consiste ensemencer le mot avec une certaine quantit de levures (on parle alors de levain ) afin que ces levures transforment les sucres prsents en alcool et en CO2.