Rechercher une bière dans le Guide des Bières (Exemple : Desperados, Leffe, Heineken, Duff, Pelforth...)

Bière Lemon ale

Photo bière

La Bire Lemon ale est une bire de type hefeweizen fermentation haute, conue par le brasseur Birrificio Karma (Italie).

Cette bire pale est brasse avec du seigle, du citron de Sorrente et le miel de citron ajout lors du conditionnement de bouteilles.

Une lgre teinte orang vient froisser la robe jaune pale de cette Lemon Ale coiffe de sa petite couche de mousse blanche et dentele. L'arme est puissant dans le nez avec une nette domination du citron qui semble se manifester sous plusieurs formes. De la pulpe la peau la palette olfactive est large avec des senteurs d'agrumes, de zeste de citron et d'pices. Cette Lemon Ale est de plus traverse par une effervescence soutenue.

La finition est sche et amre, avec des notes acidules (zeste de citron). Arrire-got amer au citron et les herbes.

Comme toute les bires de cette brasserie artisanale, la Lemon Ale est non-filtre et non-pasteurise et ce dans le respect des traditions brassicoles. Pour en apprcier toutes les saveurs, il est conseiller de la boire entre 8 et 10C.



Bire non filtre et brasse base de bl. Ce sont gnralement des bires allemandes ou d'inspiration allemande Le nom de cette fermentation vient du fait que la levure, une fois quelle a puis le glucose, remonte la surface de la bire. Cest la mthode la plus ancienne. Elle s'effectue 15-20C avec des levures qui remontent la surface de la bire, pendant 3 5 jours. La bire ainsi produite se conserve moins longtemps que celle de fermentation basse.

La fermentation haute permet d'obtenir de hautes teneurs en alcool ainsi que des armes complexes. Elle donne des bires denses, goteuses et longues en bouche qui sont gnralement peu charges en gaz carbonique. Elles se consomment plus haute temprature que ces dernires, gnralement entre 6 et 12C.

Note: La fermentation est une des tapes de la fabrication de la bire. Cette tape consiste ensemencer le mot avec une certaine quantit de levures (on parle alors de levain ) afin que ces levures transforment les sucres prsents en alcool et en CO2.