Rechercher une bire dans le Guide des Bires (Exemple : Desperados, Leffe, Heineken, Duff, Pelforth...)

Histoire de la Bire

L'histoire de la bire est intimement lie celle de ses ingrdients ainsi que des avances technologiques qui firent de cette boisson le breuvage que l'on connat aujourd'hui.


Au Nolithique (VIIIe millnaire av. J.-C.), lhomme dcouvrit la culture des crales et la fermentation par hasard. Souvent compose dorge, cette bire prhistorique entre dans l'alimentation courante traversa le temps jusqu' ce que la culture de l'orge soit atteste en Msopotamie en 8000 avant J.-C. Tous les ingrdients tant disponibles partir de cette poque l, la bire pouvait exister et l'on estime sa dcouverte 6000 avant J.-C. Cependant, les preuves formelles de son existence, dcouvertes par les sumriens au IVe millnaire av. J.-C. cette poque, la bire, alors appele sikaru (dont la traduction littrale est pain liquide) tait la base de l'alimentation quotidienne. On la fabriquait par cuisson de galettes base d'peautre et d'orge que l'on mettait tremper dans de l'eau, afin de dclencher la fermentation ncessaire la production d'alcool, et que l'on assaisonnait avec de la cannelle, du miel ou toutes autres pices en fonction des prfrences des clients. La bire, connue des peuples de Chalde (maintenant Irak, Kowet) et d'Assyrie (Syrie,Liban,Isral), devenue monnaie d'change, commena sa dissemination.


Babylone


Arrive en Babylonie, la sikaru renomme zythum (dont la traduction littrale est vin d'orge) fut trs apprcie des gyptiens. Selon la lgende, le brassage fut enseign par le dieu Osiris, symbole de l'agriculture, et bnificiait de la protection d'Isis, la desse de l'orge. Ramss II, que l'on surnommait le pharaon brasseur, contribua positivement l'implentation durable de la bire et la prennit des toutes premires brasseries. cette poque, le mot tait mis fermenter dans des pots de terre semi-enterrs.


En plus de ses qualits nutritionnelles, la bire tait galement utilise de faon mdicale contre les migraines et certaines infections. Les femmes l'utilisaient comme produit de beaut pour leur peau.


Mditerranne


Contrairement ce que l'on pensait, la bire a rapidement infiltr le pourtour mditerranen (durant le premier millnaire avant J.-C.). On en retrouve les traces en Grce, en Ibrie, dans le sud de la Gaule et dans tout l'Empire romain, mais on lui prfra le vin, boisson noble par excellence, partout l'exception des contrs recules, moins ensoleilles et moins propices la culture de la vigne.


Moyen Age


Le Moyen ge apporte une certaine reconnaissance la bire et ce n'est pas le dicton liquida non frangunt jeunum qui prouve le contraire. La tradition monastique veut que les moines assurent le gte et le couvert aux gens de passage. cette poque, les moines vont mener bien de multiples exprimentations sur les techniques de fabrication et l'armatisation de la bire. On pouvait trouver toutes sortes de gots mme les plus excentriques comme la bire l'corce de chne ou la soupe de bire. C'est ainsi que Hildegarde de Bingen (1099-1179) dcouvrit les vertus aseptisantes et conservatrices du houblon (ainsi que son amertume) et les moines dvelopprent donc sa culture. C'est galement cette poque que la fermentation basse est invente dans les monastres, toujours grce au houblon aseptisant et aux multiples caves de ces lieux. En plus d'assurer les besoins de la communaut monastique, les surplus de production permettait de tirer des revenus supplmentaires. Le succs de la bire engendre la formation de diverses guildes. Ce corporatisme aura un certain poids dans la socit de l'poque. Cependant, les moyens techniques de l'poque ne permettaient pas d'exporter la bire et c'est la fin du XIIIe sicle, que l'on attribue Gambrinus (ou Cambrinus) la diffusion de la bire hors d'Allemagne. C'est en 1259 qu'apparat le premier brasseur de mtier.


Il faudra attendre le XVe sicle et Jean Sans Peur, duc de Bourgogne, pour voir l'utilisation du houblon prendre de l'ampleur. Ce dernier imposa en effet le houblon comme arme principal de la bire, stabilisant un peu plus son got. Jean Sans Peur meurt en 1419 aprs avoir cr l'ordre du Houblon. Un dit en 1435 impose cette recette et le mot bire apparat pour la premire fois.


Priode contemporaine


La priode contemporaine, en particulier le XIXe sicle, a marqu un tournant dcisif dans l'histoire de la bire.


La rvolution industrielle apporta de nombreuses volutions la production de la bire. Jean Louis Baudelot inventa en 1856 un refroidisseur de mot grce auquel on pourra dsormais fabriquer de la bire toute l'anne, Hansen identifia les levures, Watt construisit sa machine vapeur. En 1873, Louis Pasteur prconisa l'lvation de la temprature pour liminer les germes indsirables contenus dans la bire (pasteurisation). Et enfin, en 1870, Carl von Linde (1842-1934) inventa la machine frigorifique qui permettra l'expansion de la fermentation basse, jusqu'alors cantonne la Bavire depuis le XVe sicle, travers le Monde.


Toutes ces volutions ont permis d'obtenir une bire propre, limpide, de qualit gale et l'expansion du chemin de fer assura le transport dans toutes les rgions. En 1870, l'Alsace envoyait ainsi chaque jour un train entier de bire vers Paris. Les brasseurs durent s'industrialiser. Des milliers de brasseries fermrent dans toute l'Europe, remplaces par des tablissements de plus en plus gigantesques, comme Pilsen, Milwaukee, Strasbourg, Dublin, Amsterdam. La concentration de ces brasseries cre les grands groupes que nous connaissons aujourd'hui, comme InBev, BDF, Heineken, Foster's, Guinness.